[mailto:info@site.com]
[./35als1.html]
[./35als2.html]
[./35als3.html]
[./35als4.html]
[./section6.html]
[./section7.html]
[./section_9.html]
[./section_8.html]
[./nevrite_vestibulaire.html]
[./section_8.html]
[./section_8.html]
[./section_8.html]
[./section_8.html]
[./35als5.html]
[http://virouille.forumgratuit.fr/]
[http://virouille.forumgratuit.fr/]
[Web Creator] [LMSOFT]
Anatomie de l'oreille interne :
L'oreille interne se situe dans le rocher, qui est une partie de l'os temporal.

Elle est innervée par la VIIIème paire de nerf crânien : le nerf cochléo-vestibulaire

Elle est vascularisée par l'artère cérebelleuse moyenne ; elle est de type terminale, ceci signifiant qu'en cas d'ischémie, il n'y a pas de possible suppléance.
Le vestibule en lui même peut se décomposer en plusieures entités qui sont toutes étroitement liées et communicantes :
  
  •        les organes otholithiques :
Il s'agit de deux vésicules, remplies de liquide (endolymphe), beignant les macules utriculaire et sacculaire : elles sont constituées de cellules ciliées prises dans une membrane gélatineuse, sur laquelle se situe les otoconies (ou otholithes)
                        
  •        Les canaux semi-circulaires :
Ils sont au nombre de 3, perpendiculaires les uns aux autres dans les trois plans de l'espace. Chacun de ces canaux contient, au niveau de l'ampoule, un récepteur ampullaire, constitué de cellules ciliées, dans une membrane gélatineuse obstruant la lumière du canal. Ils ne comportent pas d'otoconies.
Les organes otolithiques sont sensibles aux accélerations linéaires (macule utriculaire : droite, gauche, avant, arrière, et macule sacculaire : haut, bas), les macules ampullaires sont quand à elles sensible aux accélerations angulaires.
LES VERTIGES AU REEL OU ORL ?